pb.jpg

Pierre Boudon

Pierre Boudon est professeur chercheur associé à l’École d’architecture de l’Université de Montréal.

Pierre Boudon a été professeur titulaire à l’Université de Montréal dans le domaine des sciences de la communication. Il est actuellement directeur de recherche associé au Lalicc, (Paris, Sorbonne) ainsi qu’au Leap (laboratoire d’étude d’architecture potentielle) de l’Université de Montréal. Il est un des fondateurs d’une sémiotique des lieux (revue Communications 27, Paris, 1976) dont un premier volume, Introduction à une sémiotique des lieux Klincksieck (Paris, 1981), constitue la synthèse des travaux entrepris dans les années 70. Il est l’auteur de nombreux articles dans les principales revues de sémiotique et de linguistique. Cette activité porte, d’une part sur l’analyse des formes architecturales et territoriales, d’autre part, sur les analyses du discours. Outre le premier volume mentionné, il est l’auteur de trois autres ouvrages : Le paradigme de l’architecture (Éditions Balzac, Montréal, 1992), Le réseau du sens, une approche monadologique pour la compréhension du discours en deux volumes (Peter Lang, Berne, vol I : 1999, vol II : 2002), Le champ sémantique de la parenté, rapport langage et représentation des connaissances (L’Harmattan, Paris, 2002). Un site Internet est disponible sur le site du L.e.a.p. :

  • Livres
  • Chapitres de livres
  • Articles à comité
  • Articles de conférences et magazines
  • Expertises et recherche-création
search
AnnéeAuteurTitrePDFLien
1981Boudon, PierreIntroduction à une sémiotique des lieux, Presses de l'Université de Montréal, Montréal, 1981
ISBN 9782760604599
link
1992Boudon, PierreLe paradigme de l’architecture, Balzac, Paris, 1992
ISBN 9782921425106
L'architecture signifie t elle, représente t elle ? Chose certaine, l'architecture se prête aux plus belles métaphores en tant qu'élaboration, spéculation et interprétation d'une construction intellectuelle (architectonique mentale). Le principe de celle ci serait le paradigme, en son sens philosophique et sémiotique dont la philosophie de Leibniz serait à l'origine. Cet ouvrage savant, oscillant entre l'histoire de l'architecture, l'esthétique et les sciences cognitives, fait retour à la grande tradition vitruvienne avant d'approfondir les œuvres de Palladio et de Piranèse, qui deviennent ainsi le paradigme de la crise architecturale que nous vivons aujourd'hui entre modernité et postmodernité
link
1999Boudon, PierreLe réseau du sens I, Une approche monadologique pour la compréhension du discours, Peter Lang, Berne, 1999
ISBN 9783906761954
Cet ensemble représente une synthèse de différents domaines, linguistique, pragmatique, sémiotique. Pourquoi proposer une telle synthèse? Parce que, à l'heure actuelle, nous avons un morcellement des sciences du discours en différentes approches qui, bien souvent, ne cherchent plus « dialoguer » entre elles: les pragmaticiens évacuent tellement les propriétés constitutives du langage que celui-ci se réduit comme une « peau de chagrin »; les grammairiens générativistes « campent » sur leurs positions dogmatiques en refusant toutes considérations sémantiques qui remettraient en question le caractère compact de l'appareil syntaxique. Les analyses sémiotiques sont le plus souvent « cantonnées » dans une marginalité qui ne doit pas toucher aux analyses linguistiques classiques, alors qu'en fait, narrer, décrire, faire parler à la troisième personne, construire des univers de fiction, etc., sont au coeur de la créativité langagière in nascendi .
link
2002Boudon, PierreLe champ sémantique de la parenté, rapport entre langage et représentation des connaissances, L'Harmattan, Paris, 2002
ISBN 9782747520386
A travers cet essai, l'auteur utilise les connaissances anthropologiques sur la parenté (l'alliance, la filiation, etc) pour construire un champ sémantique issu de la grammaire cognitive. Cette création sémantique est surtout la construction d'un univers de la représentation dans ses effets institutionnels, articulés sur le rapport Nature-Culture, déjà introduit par Lévi-Strauss. Avec ces constats, l'auteur tente de montrer la complexité du champ sémantique de la parenté, qui s'articule dans la coexistence des rapports organisationnels et des rapports symboliques centrés sur la représentation du corps (les humeurs, les contacts).
link
2002Boudon, PierreLe réseau du sens II, Extension d’un principe monadologique à l’ensemble du discours, Peter Lang, Berne, 2002
ISBN 9783906768694
Cette recherche est née d’une insatisfaction; enseignant dans un département de communication, l’auteur s’est rendu compte qu’il était difficile, voire impossible, de construire une représentation générale du langage. Est-ce lié à sa nature qui serait irréductiblement multiple? Est-ce lié aux différents types de traitement auxquels on le soumet: analyse linguistique, analyse pragmatique, analyse sémiotique? Nous ressentons à l’heure actuelle ce morcellement comme un manque, comme l’échec de notre rationalité à circonscrire l’ensemble des propriétés du langage formant une totalité symbolique. C’est pourquoi, faute d’un organon fédérateur, on voit réapparaître certaines entreprises herméneutiques en tant qu’approche intuitive du sens. Tel n’a pas été le choix de l’auteur; dans le cadre d’un formalisme renouvelé (pensons par exemple à la première philosophie husserlienne), il s’agit de prendre véritablement à la lettre la notion de «réseau» comme multiplicité de domaines de propriétés associés à travers un groupement de traits, appelés ici templum. Celui-ci est le filtre élémentaire d’un réseau de renvois où le message à constituer n’arrête pas de «circuler» entre ces différents domaines que sont la constitution des cadres morpho-syntaxiques, les rapports d’instanciation discursive (la temporalité, la modalité), le suivi discursif (anaphore, cataphore) ou encore la formation des objets de discours en tant que narration et/ou argumentation. C’est pourquoi ce message qui circule peut être pauvre ou complexe, comme dans le fil conversationnel, linéaire ou articulé en niveaux de langage comme dans le double sens, les figures de rhétorique, les modes direct et indirect. Bref, le réseau du sens – dont la figure emblématique est la monadologie leibnizienne en tant que cohérence plurielle – est à la base d’une construction dynamique permettant la définition du Texte en tant que discours, narrativité et/ou argumentation.
link
2013Boudon, PierreL’architecture des lieux, sémantique de l’édification et du territoire, Infolio, Gollion (Suisse), 2013
ISBN 9782884746434
L’ouvrage commence par une étude des éléments primitifs que sont le chemin, l’horizon et finalement la scène soumise au regard avec sa profondeur et ses dispositions internes. Dans un second temps, le lieu comme tel en vient à se construire à partir de la problématique de la frontière, celle-ci définissant la relation fondamentale entre extériorité et intériorité. Cette frontière est le bord qui va établir une séparation mais aussi qui peut être lui-même habité. Il s’agit d’un être formel qui peut trouver une exemplification aussi bien dans le mur de la maison, comme dans la zone entre la ville et la banlieue, cette dernière étant elle-même une séparation entre ville et campagne, etc. Le troisième temps est celui du territoire avec ses organisations diverses et d’abord sa centration (monocentré ou polycentré) et ses dispositifs de circulation. Enfin vient l’ornement dont l’auteur nous dit qu’il est pure syntaxe sur la base d’opérations comme la sériation ou l’entrelacement. Le plan de l’ouvrage semble ainsi être celui d’une genèse progressive dans laquelle chaque étape présuppose acquis les moments antérieurs. On pourrait dire tout aussi bien qu’il s’agit d’une déduction, au sens quasi juridique, des différentes figures de l’espace habitable. En cela, au-delà d'une description, il fournit en quelque sorte les principes d’engendrement des espaces complexes à partir des contraintes élémentaires définissant la notion centrale de lieu. Le lieu est la notion qui, au moins dans les trois premières étapes, configure la réflexion de l’auteur. Il est sans doute inutile de redéfinir le motif bien connu du templum qui sert à organiser la dimension catégoriale de l’analyse. Disons cependant quelle place il occupe dans cette recherche d’une logique formelle des lieux.
link
search
AnnéeAuteurTitrePDFLien
2002Boudon, PierreAnalyse sémiotique d’une ville de Julien Gracq in Ouellet, P., Harel, S., Lupien, A., Nouss, A. (ed) Identités narratives, mémoire et perception, Presses de l'Université de Laval, 2002link
2004Boudon, PierreL’Oeuvre d’art comme expression spatiale in Sobieszczalski, M., Lacroix, C. (ed) Spatialisation en Art et Sciences Humaines, Peter Louvin, 2004link
2005Boudon, PierreLa force architectonique du lien in Le projet tectonique, Infolio, 2005, p.93-111link
2005Boudon, PierreLa question du trait, quasi-topologie et signification in Acte du Colloque Rôle de l'esquisse architecturale dans le monde numérique, EVCAU, 2005, p.173-188
2008Boudon, PierreLe monde de l’adolescence ou la perte de l’autorité in Darrault, Y., Fontanille-Klock, I. (ed) Les Âges de la vie, Presses Universitaires de France, 2008
2008Boudon, Pierre« Le processus architectural et la question des lieux » (20 pages) in Sémiotique et Architecture : quel apport offre cette discipline à une science du projet ?, Éditeur du numéro spécial en ligne des Nouveaux Actes Sémiotiques, 2008
2010Boudon, PierreLes ordres de la figuration in La sémiotique visuelle : nouveaux paradigmes, L’Harmattan, 2010, p.133-155link
2013Boudon, PierreCompte rendu de lecture de l’ouvrage de Patrizio Ceccarini (Tome 1 : La structure fondatrice gothique. Théologie, Sciences, Architecture, au XIII siècle à St Denis / Tome 2 : Le système architectural gothique. Théologie, Sciences, Architecture, au XIII siècle à St Denis) in Les cahiers de la recherche architecturale et urbaine, Editions du Patrimoine, 2013
2014Boudon, PierreEntretien avec Pierre Boudon in Biglari, Amir (ed) Entretiens sémiotiques, Lambert-Lucas, 2014, pp. 93-109link
2014Boudon, PierreL’architecture comme forme symbolique in Hyppolite, P., Leygonie, A., Verlay, A. (ed) Architecture et littérature, une interaction en question (20e et 21e siècles), Presses Universitaires de France, 2014, p. 21-34link
2015Boudon, PierreValeurs architecturales et typicité catégorielle in Biglari, Amir (ed) Valeurs, Aux fondements de la sémiotique, L'Harmattan, 2015link
2017Boudon, PierreIncidences théoriques à partir de l’expérience, « Berlin : un archipel vert », 1977 in Chupin, Jean-Pierre, Abenia, Tiphaine (ed) Du potentiel des grandes structures urbaines abandonnées / On the Potential of Abandonned Large Urban Structures, Potential Architecture Books, 2017, pp.76-81link
search
AnnéeAuteurTitrePDFLien
2009Boudon, PierreShip as a Space Locus, Architecture as a Space Fabrica, Semiotica, 2009
2009Boudon, PierreL’architecture comme cosmos, Archée, revue éléctronique, 2009link
2010Boudon, PierreDrawing strategies: Schematic thought in architecture, ELSA Space, Time, Semiotics, 2010, 91-112
2011Boudon, PierreLa main comme être collectif, Signata, Annale de Sémiotique, 2011, 2011
2013Boudon, PierreCompte-rendu de lecture de l’ouvrage de Paolo Amaldi, «Architecture, Profondeur, Mouvement», Les cahiers de la recherche architecturale et urbaine, La modernité suspendue, n°28, 2013
2014Boudon, PierreTerritorialité et édification, Nouveaux actes sémiotiques, 2014
search
AnnéeAuteurTitrePDFLien
2001Boudon, PierreAldo Van Eyck ou la modernité repensée, 2001
2005Boudon, PierreL’entrelacs architectural (ou le « jeu des passages »), Protée revue internationale de théories et pratiques sémiotiques, 2005, p.9-18
2006Boudon, PierreUne approche « distribuée » de la théorie de la quantification, 2006, p.11-22
2006Boudon, PierreTotalisation et quantification discursive, 2006, p.735-749
2008Boudon, Pierre (sous la direction de)Sémiotique et architecture : quel apport offre cette discipline à une science du projet?, Numéro spécial des Nouveaux Actes Sémiotiques, Volume d’hommage à Alain Rénier, 2008link
2011Boudon, PierreLa question du genre comme nœud de relations sémantiques, Nouveaux Actes Sémiotiques, Recherches sémiotique, 2011link
2012Boudon, PierrePenser l’espace public à travers les lieux de grande affluence, 2012
2014Boudon, PierreCe que dit la philosophie de l’architecture, Philosophie, 2014
search
AnnéeAuteurTitrePDFLien